Arnaud Maldague

Arnaud Maldague

Né à Bruxelles (Belgique) j’ai 28 ans et suis passionné par la réalisation de challenges. Diplômé de sciences-économiques en 2015, j’ai alors décidé de me dédier à deux passions complémentaires: découvrir le monde et accomplir des voyages humains et sportifs. “The Manneken Trip” sera l’un de ces accomplissements. Par le passé, j’ai voyagé durant 9 mois à vélo, dont 3 mois en solo, de Bruxelles (Belgique) à Perth (Australie) de 2011 à 2012. Cela m’a permis de rouler 13.000 km à travers 16 pays en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Océanie. Le récit et les photos du trajet de Bruxelles à Bangkok (5 mois) en compagnie de mon ami Sébastien peuvent être consultées en suivant ce lien. A mon retour en Belgique, afin d’obtenir mon diplôme, j’ai entretenu une certitude qui m’a toujours accompagnée depuis : je repartirai à l’aventure… « The Manneken Trip » est le résultat d’années de réflexion, combinant ma soif de découvertes et de challenges mais aussi un profond désir de promouvoir l’éthique et les actions socio-environnementales.

Cycling in Laos 2011-2012

Prémices d’aventures

Pour autant que je m’en souvienne, le sport a toujours fait partie de ma vie. J’ai commencé le judo à seulement 6 ans ce qui a eu un énorme impact sur mon éducation. Cela m’a appris le respect, l’effort physique, l’humilité et bien d’autres valeurs. J’ai décidé de diminuer la compétition suite à des blessures, après avoir atteint la compétition nationale Belge en 2004 et 2005. Ceci-étant le judo est toujours une école de vie et une passion aujourd’hui, mon grade est actuellement ceinture noire 2ème Dan.

Black Belt 2th Dan

De plus, j’ai toujours combiné le judo avec d’autres sport, me découvrant des passions variées et apprenant des techniques complémentaires. En effet, mon père nous a initiés à l’escalade, mon frère et moi, dès notre plus jeune âge et plus tard à l’alpinisme, à seulement 11 ans. Ces sports, ainsi que le scoutisme que j’ai pratiqué pendant 18 ans, m’ont permis de découvrir le monde extérieur, la nature et l’inconnu. C’est ce même appel de la nature qui m’a amené, à 21 ans, à décider de voyager en vélo. La découverte du monde par le sport a été une combinaison parfaite, mais le voyage en vélo à ses limites. J’ai commencé à m’interroger : Et si je sortais des sentiers battus ? Pourquoi ne pas voyager là où il n’y a pas de sentier du tout ? Comment est-ce de voyager sur l’eau ? Comment est-ce de se lier avec un animal qui devient alors un partenaire de voyage ? Aujourd’hui, je ressens l’appel de la nature, qui a conduit et façonné ce projet: une occasion unique de découvrir de nouvelles pratiques, passions et compétences.

Discovering alpinism

Aspirations personnelles

Mon éducation et expériences personnelles m’ont rendu sensible à l’environnement ainsi qu’aux inégalités et disparités de la vie. Ce projet non motorisé est l’occasion d’apporter un changement en combinant ma passion pour l’exploration avec les valeurs de la préservation de l’environnement et de la responsabilité sociale des entreprises. C’est pourquoi je vais promouvoir, à travers « The Manneken Trip », des initiatives socio-environnementales tout au long de l’expédition.

Philippines Jungle