News

Objectif voile

Comme pour la plupart des sports pratiqués lors du Manneken Trip, je ne savais pas grand-chose à propos de la voile… Mais qui n’a jamais rêvé de voyager à bord d’un voilier, de pêcher du barracuda ou d’envahir des îles vierges ?! C’est vrai qu’à la mer du nord c’est plutôt, château de sable, cuistax et vente de fleur en papier, mais peu importe. J’étais et suis toujours déterminé comme jamais à traverser la mer des Caraïbes en voilier : du Belize à Georgetown en Guyane Britannique.

Ceci étant, naviguer en solo (ou comme capitaine) requiert certaines connaissances. J’avais déjà un peu d’expérience en planche à voile, mais c’est négligeable sur un voilier. Je partais de rien et devais arriver à être autonome en moins d’un an et demi. Trois options s’offraient à moi: trouver un ami ayant un voilier (je n’en connaissais aucun), prendre des cours de voile ou trouver des capitaines cherchant des équipiers pour convoyer des bateaux (ce qu’on appelle les « bourses au équipiers »). Cette dernière option offre l’avantage d’être bon marché, l’on ne paye que la caisse de bord (boissons, repas, etc.). Le désavantage c’est que c’est une vraie loterie ! Certains capitaines se révèlent des professeurs remarquable et de bon compagnons, tandis que d’autres ne cherchent que de la main d’œuvre bon marché pour réduire le coup du convoyage. Va pour les cours de voile !

Je me suis alors mis à la recherche du stage le plus approfondi accessible aux débutants et j’ai opté pour un stage de l’UCPA, équivalent ADEPS en France, à Lorient. Cela aurait tout aussi bien pu être une autre organisation, mais l’UCPA offre un bon rapport qualité prix ainsi qu’une mentalité appréciable : une semaine de croisière en voile habitable en Bretagne. L’on part de Lorient le premier jour pour ne revenir que le vendredi à la fin des 6 jours de stages. L’itinéraire est déterminé ensemble en fonction des conditions météorologiques et est adaptés au jour le jour. Ceci étant, il faut être prêt à renoncer à toute intimité et à accepter de vivre jusqu’à huit sur un bateau de 11 mètres : aucun problème !

J’ai participé à ma première croisière de voile en aout 2016, l’on était huit en incluant le capitaine, un vrai succès ! L’équipe était parfaite, tout le monde s’est entendu à merveille, ce qui n’est pas couru d’avance quand ’on y pense. Grâce à notre super capitaine Jérôme j’ai pu apprendre autant que faire se peut en une semaine, me transmettant également la passion de la voile. Voici une petite vidéo de cette première expérience, c’est également ma première vidéo (soyez indulgent ;)).

Après cette première expérience concluante, il était temps d’approfondir mes connaissances ! La « Fédération Française de Voile » (FFV) offre cinq niveaux de certifications, le cinquième étant le brevet de « Chef de bord ». Je venais d’achever l’équivalent du niveau 2, et décida d’atteindre au moins le niveau 4 : « Equiper confirmé ». L’UCPA oblige d’effectuer le niveau 3 en deux semaines distinctes, cela signifiait qu’il me restait, au minimum, encore 3 semaines de stage afin d’atteindre mon objectif, à condition de réussir chaque niveau bien entendu. Je me suis donc inscrit pour le niveau 3, « navigation et cartographie », en mai 2017. N’étant qu’un équipage de trois matelots, plus le capitaine, nous apprîmes énormément. Merci capitaine Bérénice pour cette super semaine !

Fin Aout, j’ai rejoint Lorient pour le complément du niveau 3 : « manœuvres et technologies ». L’ambiance de notre équipage de 6 matelots fut incroyable, rendant cette semaine inoubliable. Daniel, Capitaine charismatique et marin dans l’âme y fut pour quelque chose. D’ailleurs ces semaines sont plus que des formations! La voile, c’est entrer dans un autre univers : d’eau, de vent, d’espace réduit et de proximité avec des inconnus. Au bout de quelques jours, la magie des océans opère et l’on devient une vraie équipe, l’on s’adapte et apprend à vivre ensemble. J’eu également le plaisir de confirmer mon niveau 3 FFV, me confortant dans la voie que j’empruntais !

La prochaine étape sera the de participer au niveau 4, et peut-être de le confirmer, la semaine prochaine à partir du samedi 16 septembre 2017. Le challenge, plus que les niveaux FFV, sera de renforcer mes connaissances et de gérer mes points faibles afin d’être prêt pour The Manneken Trip.

Vidéo de présentation du Manneken Trip

J’ai enfin eu la possibilité de réaliser la vidéo de présentation du Manneken Trip! Un tout grand merci a Julien Dereymaeker qui a fait un boulot incroyable. Les scènes de sports sont issues d’entrainement pour le manneken trip et d’expéditions précédentes. Malheureusement je ne disposait pas d’images de qualité pour illustrer l’équitation. J’espère que la vidéo vous plaira, n’hésitez pas à la partager!